La formation à distance, ça marche très bien !

La période de confinement actuelle, inédite, nous amène à changer nos habitudes à toute vitesse !

Il se trouve que mon planning était bloqué depuis des mois pour intervenir à l’EPSI pendant 2 semaines, du 16 au 30 mars 2020… et assurer plusieurs cours et TP aux 4ème année de l’école, comme je le fais régulièrement depuis 4 ans.

Retour au vendredi 13 mars 2020 : alors que la décision de fermer tous les établissements scolaires, écoles et universités vient tout juste d’être prise la veille en France, l’EPSI (école d’ingénieurs en informatique) décide de poursuivre son activité en assurant toutes ses formations en mode « classes virtuelles », dès le lundi 16 mars !

Je reçois dans l’après midi même un mail d’information accompagné d’un lien et d’un identifiant de connexion à une classe virtuelle, qui me permettra d’animer mes cours comme prévu dès le 16 mars à 8H30… avec 25 étudiants qui devraient s’y connecter aussi.

Bien qu’habitué aux réunions en visio conférence depuis des années, j’ai quelques doutes sur cet outil pour faire de la formation de qualité auprès d’un groupe de personnes important. Mais lundi 16 mars, alors que je me connecte un peu en avance pour prendre mes marques avec un outil nouveau, près de 20 étudiants sont déjà présents ! Les autres « arrivent » en deux minutes et après quelques mots d’introduction et de circonstance, j’engage mon cours.

Lorsque je m’arrête, il est 12h30 et le cours s’est parfaitement déroulé, avec des échanges intéressants qui se sont régulés assez naturellement, chacun prenant soin d’éviter le risque de cacophonie.

BILAN : 4 heures de cours efficace, temps de déplacement aller / retour gagné d’environ 45 minutes par personne (soit près de 20 heures en tout !), et bilan carbone probablement très positif même si nous avons fait chauffer quelques serveurs sur le cloud de l’EPSI !

Après 2 semaines complètes de télé travail, le bilan reste tout aussi positif. Force est de constater que les outils étaient prêts et qu’ils ont bien supporté la montée en charge « verticale » imposée par la situation sanitaire.

Merci et bravo aux équipes de l’EPSI, qui ont su paramétrer tout le système en quelques heures (en fait un week end bien chargé je pense…) pour que tout soit parfaitement opérationnel pour les intervenants et les étudiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *